Accueil Chambres Tarifs Accès Réservation Location Auto A visiter Galerie Contact
    +212 5 28 84 07 79 / +212 5 28 82 50 10 
     
  La vallée des oiseaux :  
 
Implantée au cœur d'un ancien oued, la vallée des oiseaux s'étend du centre de la ville jusqu'à l'esplanade du bord de mer. Les 2,5 hectares de ce site ont été plantés d'espèces exotiques telles que le magnolia, le calistemon, le parkinsonia, et peuplées d'espèces d'oiseaux peu communs comme les demoiselles de numides et les nandous. Un régal pour les amateurs d'oiseaux exotiques d'Amérique du Sud ou d'Asie qui s'épanouissent dans un milieu reconstitué avec succès et côtoient des animaux de la faune locale, comme les mouflons à manchettes et les singes magots.
   
     
  La médina d’Agadir :  
 
La médina est un village culturel conçu et réalisé récemment par Coco Polizzi, maître artisan décorateur né au Maroc, gadiri d'adoption. Sur une superficie de plus de quatre hectares, ce village reprend de façon habile et réfléchie les caractéristiques de la médina marocaine. La médina se veut également un hommage aux artisans et artistes de la région. Les jeunes exerçant dans les 25 ateliers de la médina s'inscrivent dans le prolongement de la tradition régionale : potiers, ébénistes, poseurs de zelliges, ferronniers, etc. Située dans la forêt d'eucalyptus qui sépare Agadir d'Inezgane, la médina Polizzi propose également aux visiteurs des espaces de restauration et des commerces.
   
     
  La Kasbah Agadir oufella :  
 
Incontournable kasbah ! Elle domine l'océan à plus de 216 m sur les hauteurs d'Oufella, offrant un magnifique panorama sur la ville, la baie et l'arrière-pays. Edifiée en 1540 par Mohammed Ech Cheikh, fondateur de la dynastie Saadienne, cette forteresse n'a pas résisté au tremblement de terre. Ses remparts et la porte d'entrée ont été restaurés tandis que les restes de cette ancienne place forte ont été transformés en nécropole. On y accède par une route offrant un magnifique panorama.
   
     
  Souk El Had :  
 
Privée de son antique médina par le tremblement de terre de 1960, Agadir propose un souk au faciès plus moderne : Souk El Had. C'est le principal lieu d'approvisionnement des habitants d'Agadir pour l'alimentation, les vêtements, les biens d'équipement courants. On y trouve également de nombreux articles artisanaux. Le samedi et dimanche, jours de marché, souk El Had prend des dimensions plus imposantes.
   
     
  Le jardin d’Olhao :  
 
Le jardin d'Olhao, ou jardin portugais, célèbre le jumelage d'Agadir avec la ville portugaise d'Olhao. Il commémore aussi les liens historiques entre les deux pays. A cet espace vert ponctué de points d'eau, d'allées et de réalisations architecturales inspirées de la tradition régionale, est annexé un musée dédié à la mémoire d'Agadir. Dans ce musée, les moments forts de la ville (construction, destruction, reconstruction) sont exposés à travers une série de photographies, de timbres et de journaux. Il se situe à proximité de l'Institut Français d'Agadir.
   
     
  Le musée :  
 
Le nouveau musée municipal a ouvert ses portes en 1994, il abrite aujourd’hui un formidable ensemble de bijoux berbères qui représentent le patrimoine de Souss Massa Daraa. Il offre aux visiteurs un voyage dans le temps et leur fait découvrir le savoir faire de la joaillerie marocaine du Souss. C’est un trésor de beautés, le musée se trouve à une cinquantaine de mètres de la C.C.I.
   
 
 
   
Réalisation : Maroc Annuaire
   
Hotel petite suede
Avenue Hassan II et génèrale EL KETTANI Agadir Maroc